collection_header_thumb12

***

Stop/Play. Change de fréquences… !

Pile ou face ? Et si on jouait à ça pour changer nos perceptions du monde ? Et si on capturait l’extérieur, on le transformait et on le réécoutait un peu plus à notre oreille, depuis l’intérieur ? Je suis sûre que mon bébé serait tout heureux…

C’est ça le secret de la « Fermentation authentique », garantie « depuis des générations » !

On a un autre secret : « On a du pain sur la planche ! »

Encore une dernière chose et après Stop/Play :
………« Ecoute……. »

Mathilde Lacroix est basée à Bruxelles. Après des études de traduction et de documentaire sonore, elle étudie la musique électroacoustique.
Elle explore les paysages mentaux et physiques, vivants et abandonnés, qui ouvrent à d’autres manières de percevoir et ressentir le monde. Elle s’intéresse à la transformation, aux matières à pétrir, organiques, à la (dé)composition des sons, des mots, des hasards. Concrètes ou abstraites, avec des instruments acoustiques ou virtuelles, dans l’air ou ailleurs, ces matières cherchent à s’émanciper d’une forme définie et à trouver une poésie entre les formes.
Elle collabore régulièrement avec la photographe belge Nathalie Hannecart et l’artiste Aurélie Bay pour explorer trois regards, trois formes, trois joyeuses combinaisons (Les terribles ténébres). Elles ont également exploré la thématique des traces et de l’érosion à travers l’industrie minière et sidérurgique, aux côtés de la graveuse Weronika Siupka (Kierunek Gruba). Elle a accompagné musicalement le film de Miléna Trivier « Le Murmure des lieux qui nous habitent », et a collaboré à plusieurs reprises avec Maxime Coton, en questionnant la place de la poésie dans la mixité des formes. A travers le projet Living Pages, elle a fait la rencontre du peintre Jamil Mehdaoui.

CREDITS
Création sonore : Mathilde Lacroix
Compositions sacrées : Camille Lacroix
Avec la voix de Franck Seng, comme Youtubeur pétrisseur.

Avec la complicité et le jeu de Shakira & Beyoncé, les chat.x, et le soutien de Xiri Tara Noir dans cette lente fermentation.

Merci à Carine Demange pour son invitation, son écoute et ses bons échanges.

***

Stop/Play. Change frequencies, change your mind !

Aids of tails ? What about playing this to change perceptions of the world ? What about record outside, transform it and ear it more confortable from inside, with a new perception ? My baby would be very happy.

This is the secret of authentic fermentation, guaranteed since several generations !

We also have an other secret : We have a lot to do. In french, we say : « We have a lot of bread to cook ».

Last thing before to really Stop/Play :

…………….« Listen…. »

Mathilde Lacroix is staying in Brussels. After learning translation and sound documentary, she’s studying electroacoustic music.

She’s exploring mental and physical soundscapes, alive or deserted, and try to open other perceptions to feel the world, and translate it with combinaison of poetical forms. She likes transformation, kneading and organical matter. She likes to decompose sounds, words, coincidences. Concret or abstract, with acoustic or virtual instruments, in the air or somewhere else, there is not permanent definition.

She collaborates with photograph Nathalie Hannecart and Aurélie Bay to explore three regards, three forms, three happy combinaisons (Les terribles ténébres). They also worked with engraver Weronika Siupka on the thematic of coal and steel industry. She also composed soundstrack of Miléna Trivier ‘s movie « Le Murmure des lieux qui nous habitent », and collaborates several times with Maxime Coton, exploring the place/space of poetry mixing different forms. Through project Living Pages, she meets of pinter Jamil Mehdaoui.

CREDITS

Sound creation : Mathilde Lacroix
Sacral compositions : Camille Lacroix
With the voice of Franck Seng as youtuber carrying kneading.
With the complicity and actoring of Shakira & Beyoncé, and the support of Xiri Tara Noir in this long fermentation.
Thanks to Carine Demange to invite me in Radia, for her good listening and exchanges.